Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > Nos offres d'emploi > Responsable d'atelier façonnage

05 novembre 2019

Responsable d'atelier façonnage

Poste situé à TOUL (54)

Le service de l'Emploi Pénitentiaire recherche un responsable d'atelier (H/F) pour renforcer son équipe au sein de l'atelier "façonnage" SEP-RIEP du Centre de Détention de Ney à TOUL (54).
Poste à pourvoir au 1er février 2020.

Présentation générale du SEP-RIEP :

Le Service de l’Emploi Pénitentiaire (SEP-RIEP), dont le siège est à Tulle (19), est un service de l’Agence du Travail d’Intérêt Général et de l’Insertion Professionnelle des personnes placées sous main de justice (ATIGIP), chargé de gérer le compte de commerce et les ateliers de la Régie Industrielle des Etablissements Pénitentiaires. Il est composé de 49 ateliers répartis dans 26 établissements pénitentiaires aux secteurs d’activités variés (confection, menuiserie, imprimerie, métallerie, façonnage, activités numériques, cuir–chaussures, exploitation agricole…). Il a pour mission de contribuer à l’insertion des personnes détenues et à la lutte contre la récidive en développant des activités de travail et de formation dans les établissements pénitentiaires.

A ce jour, les ateliers emploient 1 230 opérateurs détenus encadrés par 144 agents de l’Etat. L'atelier façonnage de TOUL emploie 75 opérateurs.

Pour plus d’informations : http://www.sep.justice.gouv.fr/.

Pour accomplir sa mission, le responsable des ateliers est accompagné d’un adjoint au responsable d’atelier, de 2 collaborateurs en charge de l’encadrement et du suivi des activités de production et d’un responsable administratif. L'activité repose aujourd’hui sur l’activité :
 Façonnage : Travail à façon (tri, montage, conditionnement, emballage, encartage, mise sous plis, découpage, agrafage…).


Missions principales du poste :

Placé sous l'autorité du Directeur du Service de l'Emploi Pénitentiaire, le responsable des ateliers est en charge du développement et de la gestion des ateliers SEP-RIEP du Centre de Détention de Toul. Il est l’interlocuteur du chef d’établissement pénitentiaire au plan local. Il est le garant du bon fonctionnement des ateliers et de leurs résultats.

Il assure à ce titre :

- la proposition et le suivi des objectifs de production dont il est responsable (coûts, délais, qualité) ;
- l'analyse de la faisabilité des projets et l’établissement des devis en collaboration avec le service commercial ;
- l'organisation, la mise en oeuvre et le suivi des prestations ;
- la supervision de la gestion administrative (comptabilité fournisseurs, clients…)
- l’élaboration et le suivi des comptes d’exploitation prévisionnels de l’atelier ;
- l’élaboration des projets d’investissement ;
- la mise en oeuvre des règles d'hygiène et de sécurité du travail ;
- la définition et la mise en oeuvre des procédures garantissant la qualité des prestations ;
- la mise en oeuvre de la maintenance des équipements ;
- le suivi des relevés d’activités des opérateurs permettant leur rémunération.

À ces missions d’organisation et d’encadrement, s’ajoute une forte responsabilité dans le développement de la structure par la consolidation des activités en place et la recherche de nouveaux clients. Par ailleurs, ce personnel peut avoir en charge toutes autres tâches directement liées à la structure.

Compétences nécessaires pour l’exercice des missions :

- Niveau requis : Catégorie A

- Savoir : Expérience d'encadrement d’ateliers de production industrielle.

- Connaissances : Environnement professionnel, milieu industriel.

- Savoir-faire : Maîtrise des logiciels bureautiques de base et de préférence d'un logiciel de gestion de production. Connaissance de la gestion administrative et financière. Mise en place et exploitation de tableaux de bord.

- Savoir-être : Rigueur, méthode, adaptabilité, sens du travail en équipe, maîtrise de soi, capacité d’analyse, discernement, sens de l’éthique, sens de de l’initiative, bonnes capacités relationnelles, disponibilité, pédagogie, réactivité.

Caractéristiques administratives du poste :

La fourchette de rémunération pour ce poste est de 2 350 € à 2 650 € bruts par mois en fonction du profil du candidat.
La personne recrutée a un statut d’agent non titulaire de la fonction publique de l’État pour un contrat de droit public d’une durée d’un an reconductible de façon expresse. La prise de fonctions est prévue pour le 1er février 2020.

pied de page